Lauréat ARGENT :  Grands Prix du Design, catégorie autres catégories en architecture / Installation temporaire
Les voyants 
À la fois signaux urbains et mobilier sculptural, Les voyants sont des installations souples et lumineuses, inspirées par l’hiver et la vie de quartier. Trois déclinaisons éphémères sont réparties dans l’arrondissement d’Outremont à Montréal.  
Des stations hivernales pour les rues commerciales et les quartiers Montréalais
Ce projet s’inscrit dans le cadre de l’initiative de la Ville de Montréal Stations Hivernales ayant pour objectif d’égayer les rues et les quartiers montréalais. 
Approche
Le confort et l’usage, au centre de l’approche préconisée, sont arrimés aux intentions symboliques, poétiques et signalétiques pour renforcer l’esprit du lieu. Une couche saisonnière, sorte d’habillement hivernal taillé sur mesure, est ajouté à ces places déjà fréquentées et appréciées des résidents. En prenant comme point de départ les aménagements actuels et les conditions existantes, les œuvres deviennent des prolongements organiques, souples et confortables des habitudes quotidiennes.
Trois sites
L’intégration est une dynamique d’interaction et de dialogue avec ce qui se trouve déjà sur place: les sentiers/lignes de désir, le mobilier urbain, les dégagements visuels, l’ensoleillement, l’aménagement paysager, les occupants, la matérialité et les couleurs.
Parc Raoul-Dandurand - Voyant ces voyants! 
Les volumes courbes, repliés et lisses évoquent le contexte végétal du site. Les variations de bleus ressuscitent en flammes les jeux d’eau de l’été.
Place Kate-McGarrigle - Voyants à voyants
Les bancs cubiques en granit de l’aménagement paysager servent de support à des dossiers en forme de coque coupe-vent enveloppante et d’abat-jour. La proximité des boutiques de vêtement sur l’avenue Laurier laisse penser que peut-être des tissus servent à emmitoufler les passants. 
Place Marcelle-Ferron - Voyants pour les voyants
Les verts se mélangent à ceux des conifères, de la clôture, des bancs et des lampadaires à proximité. Les couleurs contrastent et animent le lieu comme un point de renouveau dans l’espace hivernal.
Matérialité
Les matériaux souples recèlent des qualités sculpturales et structurales particulières. Les assemblages qu’ils créent peuvent être la fois extrêmement forts et/ou fragiles. Ils sont la stratégie primordiale des végétaux.
Dès l’amorce du projet, les feuilles de mousse EVA (éthylène-acétate de vinyle) se sont imposées par leurs capacité à procurer du confort et à évoquer la poétique de l’hiver, étant isolantes et souples.
Très tôt des expérimentations grandeur réelle ont permis de vérifier le comportement de la matière. La conception s’est faite uniquement avec des maquettes à l’échelle pour la recherche de formes et d’effets, puis avec des prototypes pour valider le comportement appréhendé. L’équilibre est fragile entre la bonne épaisseur des feuilles et la position des points de contact pour obtenir la souplesse acceptable et une tension suffisante pour une portance adéquate.
 
La mousse coupe le froid et prend la température du corps rapidement. Les assises en mousse isolent l’utilisateur de la structure d’acier ou du granit qui est dessous. 
La fabrication a été réalisée dans les ateliers de l’entreprise Nordesco en collaboration constante et conjointement avec l’architecte. La nécessaire efficacité a été atteinte en systématisant les détails d’assemblages et en répétant les formes
client :  Arrondissement Outremont, Ville de Montréal 
programme :  station hivernale / installation
collaborateurs :   Les Industries Nordesco inc.
Back to Top